La Sophrologie au Quotidien : la Clé de la Réussite

Comment pratiquer seul(e) la Sophrologie et appliquer ses bienfaits dans votre quotidien ?

Découvrir la Sophrologie en cabinet puis pouvoir ensuite appliquer ses bienfaits dans la vie de tous les jours sans l’aide du sophrologue peut – au début – paraître compliqué à mettre en place, surtout lorsque l’on pratique seul et que les difficultés rencontrées sont quotidiennes. Comme dans toutes nouvelles expériences, le plus dur est bien souvent les premiers pas à réaliser pour commencer à avancer… Ce mois-ci je vous accompagne donc un peu plus loin, pour guider vos premiers pas dans votre pratique personnelle et régulière de la Sophrologie, entraînement indispensable pour l’atteinte de vos objectifs.

1ère étape : Initiation à la Sophrologie

La Découverte

La Sophrologie est tout d’abord l’occasion de « Faire une Pause dans votre quotidien », de venir « se Ressourcer » et de « Prendre du Temps pour Soi ». Il s’agit en effet de mettre momentanément de côté tout ce qui peut déranger, pour ainsi être entièrement disponible à votre détente et surtout être à l’écoute se soi.

La première étape va donc consister à être davantage attentif à vos sensations corporelles plutôt que sur vos pensées et vos émotions, en prenant notamment conscience de vos différentes zones de tensions – s’il y en a – et ainsi relâcher toutes crispations inutiles.  En lisant cet article vous pouvez peut-être relâcher davantage votre cou en effectuant quelques mouvements de la tête, relâcher vos épaules, vos bras, prendre également conscience des points d’appuis au niveau du dos et du bassin – si vous êtes assis – et de relâcher votre ventre, votre dos et les muscles fessiers, vos jambes, … Vous pouvez également prendre conscience de votre respiration et du trajet de l’air qui entre et qui sort des narines jusqu’aux poumons, peut-être aussi repérer comment et où s’est installée votre respiration : au niveau du ventre, au niveau du thorax, ou même un peu plus haut… Peut-être alors prendre quelques instants pour fermer les yeux afin de mieux vous concentrer, mieux vous détendre et ainsi s’autoriser quelques instants pour soi, en baillant, soupirant, d’étirer même tout le corps pour évacuer le reste des tensions superflues, puis se laisser aller au rythme de votre respiration calme et profonde, … Relax…

Cette première étape va tout simplement vous permettre d’accueillir votre détente et de vous recentrer sur vos sensations, d’être davantage présent et ancré dans votre corps, sans se préoccuper de ce qui a pu se passer ou de ce qui pourrait éventuellement se produire, être tout simplement dans « l’ici et maintenant », sans jugement ni analyse, juste observer ce qui est là, comme si c’était la première fois que vous viviez l’expérience.

Au début, ce type d’exercice que l’on nomme « Sophronisation de Base (SB) », peut suffire pour vous permettre de vous poser, de prendre quelques minutes à vous et ainsi de laisser décanter le stress et les émotions accumulés au cours de la journée, mettre de la distance avec les personnes toxiques et tout ce qui fait obstacle à votre bien-être. Vous pouvez par la suite effectuer quelques-uns des exercices appris avec votre sophrologue pour approfondir votre entraînement et améliorer vos résultats.

Les exercices proposés vont d’abord avoir deux objectifs :

  1. Détourner l’attention des pensées parasites et des émotions négatives, en étant davantage concentré sur vos sensations corporelles.
  2. Installer une détente de plus en plus profonde au cours de la séance, permettant ainsi l’accès à un état de calme harmonieux et de bien-être général.

L’avantage des exercices est qu’ils sont simples , efficaces et faciles à reproduire soi-même. Vous pouvez ainsi effectuer une rapide « SB » avec quelques respirations ventrales, quelques étirements et même venir frotter le visage et soupirer quand vous en ressentez le besoin. Ces exercices discrets peuvent vous aider à gérer la pression et vous soulager au quotidien, sur votre lieu de travail, dans votre voiture à un feu rouge ou dans les transports en commun, en attendant peut-être d’approfondir la séance chez vous.

Puis, en pratiquant régulièrement la Sophrologie avec votre sophrologue mais aussi et surtout par vous-même, vous allez progressivement développer vos propres ressources et vos capacités à vous sentir bien, non seulement au cours des séances en affinant vos sensations, mais également dans la vie quotidienne avec une prise de recul et un nouveau regard sur votre situation et ce qui vous entoure.

2ème étape : La Maîtrise des Apprentissages

La Conquête

Afin de maîtriser et d’intégrer pleinement les apprentissages vus au cours des séances avec votre sophrologue, la répétition et donc votre entraînement personnel va être indispensable pour optimiser les résultats et atteindre plus rapidement vos objectifs. En effet, tout comme une rééducation avec un kinésithérapeute, un rééquilibrage alimentaire avec nutritionniste ou encore une préparation pour un sportif de haut niveau, les résultats vont aussi dépendre de votre motivation et de votre entraînement personnel.

Votre entraînement personnel et régulier de la Sophrologie va alors vous permettre non seulement de vous approprier les exercices appris, en développant ainsi des automatismes, mais également cela va vous permettre de prendre davantage de recul, prendre plus de distance et donc de mieux vous adapter face aux difficultés rencontrées avec plus de lucidité et d’authenticité dans vos choix.

3ème étape : L’Application au Quotidien

La Transformation

La plupart des personnes pratiquant régulièrement la Sophrologie en ont fait une véritable Philosophie de Vie, en développant un nouveau regard plus optimiste et bienveillant sur tout ce qui nous entoure. Bien entendu il ne s’agit pas de voir « tout en rose », mais bien de prendre en compte et d’accepter tous les possibles qui s’offrent à nous : le positif comme le négatif, ainsi que les valeurs neutres et muettes. La Sophrologie va donc progressivement vous transmettre les moyens d’être plus cohérent avec vous-même, de développer davantage d’authenticité avec vos pensées, vos émotions et vos sensations, passant ainsi d’une vie qui peut être stéréotypée à une vie pleinement vécue. 

Le chemin peut parfois être long, parsemé d’échecs et de réussites, néanmoins le plus important est de continuer à avancer, car une fois la maîtrise de soi acquise, il vous sera plus facile de laisser glisser tout ce qui peut vous déranger et de ramasser alors toutes les petites pierres présentes sur votre parcours, afin de construire une passerelle pour aller encore plus loin sur la route du « mieux-être » et du développement personnel.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.